Maman, quel sera ton héritage ?

Parler d’héritage quand on a encore au moins l’équivalent de son âge peut sembler morbide et prématuré. Mais dans cette vie, le lendemain ne nous est pas garanti. Je découvrais avec tristesse il y a quelques mois le décès soudain d’une bloggueuse américaine dont je connaissais les écrits édifiants. Pleine de vie et jeune maman, quand elle alla se coucher en famille ce soir-là, quelques heures à peine après avoir rédigé son dernier post, elle ne s’imaginait sans doute pas que son mari, elle-même et leur dernier-né seraient emportés par l’incendie de leur maison, laissant brutalement orphelins deux jeunes adolescents… La vie, l’heure ou la minute suivante ne nous sont pas garanties, alors il est important de songer en tout temps à ce qu’on laissera derrière nous.

Dans le monde, l’héritage se résume aux biens qu’on va léguer à nos proches qui s’entretueront pour la plupart pour savoir à qui aura la plus grosse part. En revanche, pour nous qui avons placé notre foi en Jésus-Christ, l’approche doit être toute autre…

Dieu nous appelle à cultiver la pensée générationnelle, c-à-d de ne jamais oublier que tout ce que nous faisons de notre vivant aura un impact sur les générations qui nous suivront. Car que nous l’ayons planifié ou non, nous laisserons toutes un héritage derrière nous. Et ce dernier ne se limitera pas à nos biens matériels, il sera constitué de toutes paroles, actions, oeuvres et comportements qui auront laissé une empreinte dans notre vie et dans celle des autres. En un mot : notre témoignage de vie constituera notre héritage. Et en tant que mères chrétiennes, nous devons poursuivre de notre vivant une vision dont l’impact traversera le temps et les générations.

Alors, quel héritage lèguerez-vous, chères mères? Que diront de vous ceux qui vous ont vu vivre? Que raconteront vos filles à votre sujet à vos arrières petits-enfants?

Bibliquement, voici 4 types d’héritages que le Seigneur nous appelle à léguer. Et nous en sommes toutes capables au moyen d’efforts intentionnels et avec l’aide du Saint-Esprit.

1. L’héritage de l’amour inconditionnel qui reçoit et accorde la grâce

Avant tout, ayez un amour ardent les uns pour les autres, car l’amour couvrira une foule de péchés.
– 1 Pierre 4:8

Plusieurs d’entre nous avons grandi avec l’impression qu’il fallait mériter l’affection des autres.  Cependant, Dieu nous aime inconditionnellement et Il nous demande d’aimer comme lui. L’héritage de l’amour est éternel, c’est celui qui traverse les générations. Cet amour s’accompagne de la grâce que nous devons savoir recevoir parce que Christ a payé de sa vie pour que nous la recevions. Et grâce à elle, nous pouvons accomplir la volonté de Dieu dans nos vies. Et parce que nous la recevons continuellement de lui, nous devons aussi savoir l’accorder à nos enfants en les encourageant à vivre tout ce que Dieu a prévu pour eux et en leur permettant de faire des erreurs de parcours sans les condamner.

2. L’héritage de l’écoute et de la mise en pratique de la Parole

 Mettez en pratique la parole et ne vous contentez pas de l’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. – Jacques 1:22

Nos enfants nous observent continuellement. Par notre propre rapport à la Parole, nous pouvons donc les inspirer soit à être des chrétiens du dimanche, soit des assoiffés de Dieu qui écoutent la Parole et la vivent!

Par ailleurs, n’ayons pas honte de mener certains combats devant eux, afin qu’ils acquièrent le réflexe de la Parole comme leur référence de vie, un bouclier, un refuge, une source intarissable de réconfort et un guide de tous les instants. La Parole deviendra littéralement la lumière sur leur sentier dans un monde qui cherchera continuellement à les briser par des valeurs contraires à celles qu’ils ont reçu de nous.

3. L’héritage de la générosité, du sacrifice et de l’excellence pour le Royaume de Dieu

De votre côté, vous avez tout en abondance: la foi, la parole, la connaissance, le zèle à tout point de vue et l’amour pour nous. Faites en sorte que la même abondance se manifeste dans cet acte de grâce.
– 2 Corinthiens 8:7

En tant que chrétiennes qui ont bénéficié de la générosité de Dieu, nous sommes à notre tour appelées à laisser un héritage de grande générosité en amour, en temps, en ressources, en énergie, en dons et en zèle. Si nous menons une vie auto-centrée qui prend plaisir à se faire servir plutôt qu’à servir, une vie qui enterre les talents plutôt que de les multiplier, qui méprise et blesse plutôt que d’aimer et encourager, que pensez-vous que nos enfants reproduiront et transmettront à leur tour, et ce dès le plus jeune âge ?

Par ailleurs, 1 Corinthiens 3:13 nous dit :

 l’oeuvre de chacun sera dévoilée: le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l’oeuvre de chacun.

La qualité de notre oeuvre et du témoignage qu’elle laissera dépendra de ce que nous aurons consenti à sacrifier à la gloire de Dieu pour la réaliser. Apprenons à nos enfants le sens du sacrifice et de l’audace pour contribuer par leurs oeuvres à l’avancement du Royaume de Dieu.

4. L’héritage de l’encouragement, de l’inspiration et du discipulat

Hébreux 3:12-13 nous dit :

Faites attention, frères et soeurs: qu’aucun de vous n’ait un coeur mauvais et incrédule qui le détourne du Dieu vivant. Au contraire, encouragez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: «Aujourd’hui», afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse, trompé par le péché.

La chair trouve toujours le moyen de blesser quelqu’un: des propos déplacés, un regard désapprobateur, une action irrespectueuse, des commérages, médisances et jugements… Mais les mères chrétiennes sont appelées à bâtir intentionnellement un héritage d’encouragement et d’inspiration qui révèle le coeur d’amour de Jésus-Christ. Un tel héritage est un trésor pour nos enfants qui vivent ou vivront le féroce et destructeur fléau de la comparaison dans le monde, mais malheureusement parfois aussi dans l’église. Les enseigner intentionnellement dans les voies de Dieu permettra d’assoir leur identité et leur valeur et les habituera à bénir, à valoriser et à inspirer les autres, plutôt qu’à se comparer, à médire et à détruire.

Alors chères mères, si ce n’est déjà fait, réalisons dès aujourd’hui l’importance et l’urgence de construire un héritage pour nos enfants, en gardant un oeil sur Jésus-Christ et l’autre sur l’éternité qui se rapproche d’année en année, pour chacune d’entre nous.

Pour ma part, j’ai choisi d’adopter un style de vie qui met l’accent sur la simplicité et le minimalisme. Je choisis de ne poursuivre que l’essentiel et de choisir la bonne part, comme Marie de Béthanie (Luc 10:42). Je fais le tri dans mes possessions matérielles pour ne conserver que celles qui contribuent réellement à écrire mon histoire et l’histoire de notre famille. Enfin, je prépare jour après jour un petit kit que je lèguerai à mes quatre enfants et qui leur révèlera l’essentiel de mon histoire personnelle et des valeurs qui ont gouverné ma vie.

Soyons des mères qui chaque mois de mai seront célébrées pour l’impact positif et éternel qu’elles ont sur leurs enfants, pour la Gloire de Dieu.

Voici une lettre que j’ai écrite au nom de toutes les mères à leur(s) enfant(s). Elle se veut d’exprimer certaines des réalités que nous vivons dans notre rôle quotidien, ô combien important! N’hésitez pas à la télécharger et à l’adapter selon votre besoin.

Bonne fête des mères !

 

À lire également

Ralentir … pour mieux jouir de votre vie

Ralentir … pour mieux jouir de votre vie

J'atterris en Allemagne par un froid matin de février 1999. Je venais de quitter le pays qui m'avait vu naître et grandir en partie, dans une température avoisinant les 40 degrés Celsius. Inutile de dire que le choc a été brutal pour mon organisme. Mais il l'a été...

Le miroir de Dieu : la révélation des journaux intimes (partie III)

Le miroir de Dieu : la révélation des journaux intimes (partie III)

Avez-vous déjà tenu un journal intime ? Moi oui ! J'écris depuis que j'ai l'âge d'écrire, pour ainsi dire. J'écris sur mes rêves, mes douleurs, mes états d'âmes, mes projets, ma vision de la vie, mes frustrations...etc. J'écris tout et tout le temps. Ce qu'il y a de...

Voici le chemin pour vivre la vie en abondance

Voici le chemin pour vivre la vie en abondance

Le mois s’est terminé, ce qui veut dire que c’est le moment de faire un flashback ! Si vous êtes nouvelle ici, sachez que c’est une pratique régulière que j’essaye de m’imposer de sorte à pouvoir prendre le temps de la réflexion sur les enseignements du passé avant de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *