8 conditions pour l’exaucement des prières

L’enthousiasme de la nouvelle naissance et les faveurs de Dieu que nous expérimentons par la grâce et souvent même sans avoir besoin de demander, peuvent à tort nous faire croire que toutes les prières se valent. D’où notre incompréhension et souvent même notre découragement lorsque nous prions spécifiquement pour quelque chose et que les oreilles du Ciel semblent désespérément sourdes ! Dieu n’est pas le génie d’une lampe qu’il suffit de frotter pour voir tous nos désirs satisfaits ! Nos prières doivent remplir certaines conditions et même si cela ne nous garantie pas la réponse que nous espérons, cela nous garantie néanmoins que nos prières sont reçues ! Laissons Dieu rester souverain des réponses qu’Il donne à nos requêtes, mais assurons-nous de l’intégrité de nos prières en veillant à ce qu’elles remplissent les conditions suivantes :

1. La foi

Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent. Héb. 11:6

C’est une condition évidente. Vous ne pouvez prier un être dont vous doutez de l’existence, du pouvoir ou du désir d’accéder à votre requête. La prière de foi sera une prière dynamisée par notre conviction de la puissance et de la bonté de Dieu. Osons aussi Lui demander de grandes choses ! Dieu n’a pas peur des grandes requêtes ! Au contraire, nous Lui prouvons ainsi que nous croyons qu’Il est le Dieu de notre impossible et c’est une marque de notre confiance qui plaît à son coeur de Père. Attention cependant à ne pas tomber dans le piège d’essayer de “flatter l’orgueil” de Dieu. Il n’est pas dupe. Si donc vous le couvrez de compliments vides en espérant que ça le motivera à vous donner ce que vous demandez, vous vous fourvoyez ! Dieu fera toujours la différence entre la foi réelle et la foi manipulatrice !

2. Dieu

Voici donc comment vous devez prier: ‘Notre Père céleste! Que la sainteté de ton nom soit respectée Matt. 6:9

Une condition importante. Nous ne prions ni de faux Dieu, ni les morts, ni les Saints, ni nous-mêmes, ni des prophètes, ni la Vierge Marie. Jésus nous a enseigné à prier au Père en passant par Lui et nul autre (Jean. 14 : 6). Nous prions le seul Dieu vivant, le Dieu de la bible, le Dieu qui s’est révélé à travers son fils Jésus-Christ et à travers le Saint-Esprit. S’adresser à un autre destinataire sans la médiation de l’autorité de Christ rend donc nos prières vaines (Jean 14:14).

3. L’altruisme

En effet, Dieu n’est pas injuste pour oublier votre oeuvre et [le travail de] votre amour. Vous avez démontré votre amour pour son nom par les services que vous avez rendus et que vous rendez encore aux saints. Héb. 6 : 10

Dieu n’aime pas les égoïstes ! Si nos prières ne sont toujours tournées que vers nous-mêmes, il y a de grandes chances qu’Il emploie des moyens qui nous contraignent à nous tourner vers les autres et à intercéder pour eux, avant de nous répondre ! Et s’il est une loi spirituelle que j’ai eu à expérimenter plus d’une fois dans ma vie, c’est bien celle où Dieu ne commence à répondre aux prières qu’à partir du moment où on prie pour les autres autant qu’on prie pour nous-mêmes. Et quand on s’emploie à combler à notre niveau les besoins de notre prochain, Dieu s’emploie à combler les nôtres (Prov. 19:17).

4. La reconnaissance

Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance. Phil. 4:6

Si nous-mêmes nous avons du mal à continuer de donner à des personnes qui n’expriment jamais la moindre gratitude, à plus forte raison notre Dieu ! La reconnaissance reste une condition incontournable pour obtenir des réponses à nos prières ! Ne prenons jamais rien pour acquis. Tout est grâce: de la seconde où vous ouvrez les yeux le matin à celle où vous les fermez le soir confortablement allongée dans un lit, les raisons de rendre grâce ne manqueront jamais ! Alors avant de demander, remercier pour ce que vous avez déjà !

5. La justice

L’Eternel se tient loin des méchants, mais il écoute la prière des justes. Prov. 15:29

Notre Dieu est Saint. Il ne compromettra JAMAIS sa sainteté, même par amour pour nous. N’allons donc pas croire que nous pouvons approcher en prière le trône de la grâce et espérer le voir accéder à nos requêtes sans passer par la case repentance ! La garantie que nous avons, c’est que par Christ, nous sommes pardonnées. Mais Dieu ne peut pardonner ce que nous nous refusons à confesser. Et sans confession, le sang de Christ ne peut rien laver. Cette étape de nécessaire repentance et du pardon aux autres nous est également enseignée par Jésus dans Matthieu 6:12. Assurons-nous donc toujours d’avoir le coeur purifié d’une mauvaise conscience (Héb.10:22, Ps.66:18) avant d’accéder au trône de la Grâce.

6. Les priorités

Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus. Matt. 6:33

Le verset ci-dessus nous le montre de manière claire: la priorité de Dieu, ce n’est pas notre richesse, ni nos désirs personnels, ni même notre santé ! La priorité de Dieu, c’est l’avancement de Son Royaume. Pour voir nos prières exaucées, développons le coeur de Dieu en acceptant d’abord de faire de ses priorités, nos priorités ! Et pas par résignation, mais parce que cela devient notre sincère désir en tant qu’enfant de Dieu. Et si ce n’est pas encore la cas, travaillons-y notamment en rejetant tous les faux évangiles qui nous encouragent à faire passer la recherche de notre bonheur personnel avant l’oeuvre collective, cette oeuvre qui nous fait concrètement contribuer à faire venir le règne de notre Père et à voir s’accomplir sa volonté sur la terre comme au Ciel (Matt. 6:10).

7. L’utilité

Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. Phil. 4:19

Dieu a promis de satisfaire à tous nos besoins et non à tous nos caprices ! La société dans laquelle nous vivons a malheureusement tendance à créer en nous des désirs qui, à force de pression via les phénomènes de mode, la publicité et la comparaison nous font transformer ces désirs en besoins qui n’en sont pas aux yeux de Dieu. Conséquence: Quand [nous demandons], vous ne recev[ons] pas parce que [nous] demand[ons] mal, dans le but de satisfaire [nos] passions (Jac. 4:3). Et Dieu satisfait à nos besoins afin que nous servions pour l’avancement de son Royaume (bonnes oeuvres). Il fait donc bien la différence entre nos caprices et nos besoins !

Dieu peut vous combler de toutes ses grâces afin que vous possédiez toujours à tout point de vue de quoi satisfaire à tous vos besoins et que vous ayez encore en abondance pour toute oeuvre bonne, 2 Cor. 9 : 8

7. La souveraineté de Dieu

en disant: «Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne.» Lc. 22:42

Jésus s’en est toujours remis à la volonté du Père et jamais à la sienne propre. Être enfant de Dieu, c’est accepter pleinement son autorité de Père sur nos vies, croire qu’Il sait ce qui est bon pour nous et que rien n’échappe à son contrôle, même quand nous avons cette impression. À Géthsémané, alors que l’horreur l’attendait, Jésus a choisi de garder confiance et de demeurer sous l’autorité du Père. Les prières exaucées sont celles où la souveraineté que nous accordons à Dieu quelque soit le chemin qu’Il choisit pour nous demeure inébranlable.

8. La persévérance

Jésus leur dit une parabole pour montrer qu’ils devaient toujours prier, sans se décourager. Lc. 18:1

Nous faisons parfois l’amalgame entre la persévérance et la répétition. La Parole nous demande de persévérer dans la prière, mais il ne s’agit en aucun cas de répéter en boucle la même prière comme si Dieu était sourd ou comme s’il s’agissait d’une formule magique ! Il s’agit avant tout de persévérer dans la foi que notre prière sera entendue et qu’elle recevra la réponse que Dieu jugera adéquate. Dans Daniel 10, l’ange informe Daniel que sa prière avait été reçue dès le tout début, mais qu’un combat spirituel faisait rage dans l’invisible. Dans le visible, notre part est de remporter le combat de la foi qui nous permet d’attendre la réponse même quand rien ne semble indiquer qu’elle arrive. Après avoir adressé notre requête à Dieu, la suite consiste donc surtout à prier pour que notre foi s’affermisse dans l’attente de sa réponse, pour que nous ne baissions pas les bras quand la réponse se fait attendre, et pour que nous croyions jusqu’au bout que Dieu est capable d’agir dans notre impossible !

****************************

Nous avons un Dieu vivant qui prend plaisir à répondre aux prières de ses enfants lorsque celles-ci s’accordent à sa volonté et à ses priorités. Si nous pouvons toujours compter sur ses faveurs pour nos requêtes personnelles, nous ne devons cependant jamais oublier que Dieu garde toujours une perspective d’ensemble et d’éternité. Prier dans le cadre de cette même perspective nous aidera à Lui adresser les bonnes requêtes, avec les bonnes motivations de coeur et pour les bons objectifs. Petites, moyennes et grandes prières, prières timides, prières en soupirs, prières audacieuses, prières adressées depuis notre lit ou depuis le siège des toilettes, toutes trouveront son oreille attentive et la meilleure des réponses, car ce sera la réponse d’un Père uniquement motivé par l’amour inconditionnel qu’Il porte à ses filles !

Bénédictions !

À lire également

Un rappel nommé Covid-19

Un rappel nommé Covid-19

Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous...

Se relever des coups de la vie (ou des autres)

Se relever des coups de la vie (ou des autres)

LIRE :  Car sept fois le juste tombe, et il se relève, Mais les méchants sont précipités dans le malheur. - Proverbes 24:16 ENCOURAGEMENT Il y a quelques semaines, j'ai vécu une situation dont l'imprévisibilité et la brutalité m'ont fait l'effet d'un coup de massue...

Brillez, mais brillez donc !

Brillez, mais brillez donc !

J'ai pu mesurer récemment à quel point certains concepts du christianisme post-moderne peuvent nous limiter au lieu de nous aider à devenir ce que Dieu veut faire de nous. Bien-aimées, si vous êtes de celles qui saturent face à ce constant appel à l'éclat et qui ont...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *