Ambition personnelle ou réel appel ?

Le dictionnaire Larousse définit le mot ambition comme étant le désir ardent de posséder quelque chose, de parvenir à (faire) quelque chose; ou encore le désir ardent de gloire, d’honneurs et de réussite sociale.

Or dans Jacques 1:14, il nous est dit

Mais chacun est tenté quand il est attiré et entraîné par ses propres désirs.

De prime abord, l’ambition, lorsqu’elle est mue par des motivations charnelles est donc contraire à la Parole de Dieu. Elle est l’expression de désirs personnels et révélatrice de la volonté du coeur. Or Jésus nous dit dans Matthieu 15:19

En effet, c’est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, l’immoralité sexuelle, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

Et comme pour enfoncer le clou, Jérémie 17:9 nous rappelle que

Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?

C’est pourquoi Jésus nous recommande dans Matthieu 26:41

Restez vigilants et priez pour ne pas céder à la tentation. L’esprit est bien disposé, mais par nature l’homme est faible.

On ne peut donc se fier aux seuls désirs de notre coeur pour juger de la réalité d’un appel de Dieu sur notre vie.
Néanmoins, lorsque nous sommes nées de nouveau, nous avons reçu le Saint-Esprit de Dieu si bien que les désirs et la volonté du Seigneur ne sont plus censés nous être inconnus.

Tous les enfants de Dieu ont un appel général sur leur vie que nous révèle Sa Parole. Quand cette dernière nous commande quelque chose, c’est la volonté de Dieu, point final! De manière générale, les Chrétiennes n’ont donc pas à chercher de midi à quatorze heures ni ailleurs que dans la bible pour savoir ce que le Seigneur attend d’elles.

Il s’agit donc principalement :

– d’aimer Dieu et aimer son prochain comme soi-même (Marc 12:33)
– de pratiquer la religion pure et sans tâche (Jacques 1:27)
– d’aider les personnes dans le besoin (Matthieu 25:35-40)
– d’être reconnaissante (1 Thessaloniciens 5:18)
– de faire de bonnes oeuvres (Ephésiens 2:10)
– de combler les besoins des saints (1 Corinthiens 12:7)
– de prier avec persévérance (Ephésiens 6:18)
– d’être un en Christ (1 corinthiens 12: 12,13)
– de rechercher la paix (Romains 12:18)
– d’annoncer l’Évangile (Matthieu 28:19)

Mais le Seigneur peut en effet choisir de se montrer plus spécifique sur la manière dont telle ou telle personne devra employer ses dons pour contribuer à l’avancement du Royaume. Qui et pourquoi ? C’est son choix ! Avoir un appel particulier sur sa vie n’est donc pas forcément une généralité; et ceux qui en ont un portent une importante responsabilité devant Dieu. Lorsque nous regardons donc au succès des femmes de Dieu qu’on admire, n’oublions pas non plus de réaliser le poids de l’engagement qu’elles ont devant Lui.

Ainsi donc, la différence entre l’ambition et l’appel est que la première est motivée par des désirs charnels, tandis que le second s’accorde à la volonté de Dieu. Et oui, on peut avoir de l’ambition pour Dieu à condition de veiller constamment à demeurer dans sa volonté, dans son timing et résister à la tentation de suivre notre propre plan. Ce type d’ambition s’appelle le zèle et la Parole de Dieu nous y encourage, tant que nous avons les bonnes motivations:

Romains 12:11
Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit et servez le Seigneur.

Alors, comment savoir si mon projet est un appel ?

Étape 1: assurez-vous d’être dans la bonne disposition, c-à-d:

– être née de nouveau (Matthieu 21:32)
– demeurer dans la Parole de Dieu (Psaumes 119:105; Josué.1:8)
– persévérer dans la prière (1 Thessaloniciens 5:17)
– faire renouveler son intelligence et donc sa capacité de discernement (Romains 12:2)
– être consacrée (1 Thessaloniciens 4:3; Psaumes 119:9)
– demander la sagesse (Jacques 1:5)
– être patiente (Psaumes 37:7)

Étape 2: évaluez votre idée ou projet

Voici quelques suggestions de questions à se poser pour préciser la réalité de votre appel.

– Est-ce que le projet s’accorde à la Parole de Dieu ?
– Le projet sert-il mon prochain? L’aide-t-il à grandir spirituellement ?
– Le projet contribue-t-il à faire avancer le Royaume de Dieu ?
– Le projet glorifie-t-il Dieu ou me sert-il à me mettre en avant ?
– Est-ce que tous mes dons et talents seront mis à contribution pour sa réalisation ?
– Le projet me fait-il marcher dans l’obéissance au Seigneur et croître dans ma relation avec Lui?
– Le projet me parait-il trop grand ou trop important pour pouvoir y arriver sans Dieu ?
– L’idée s’impose-t-elle de manière répétitive (par le biais de personnes, par des songes, des circonstances qui se répètent…etc)?
– Les expériences marquantes de ma vie peuvent-elles servir à la réalisation du projet ?

Si vous avez pu répondre “oui” à toutes ces questions, il y a de bonnes chances que le projet que vous portez soit un appel. Mais cela ne sera confirmé que par la prière, par votre témoignage intérieur et par la manière dont les choses se mettront en place pour vous permettre de construire pas à pas. Restez attentive aux directives de l’Esprit et restez connectée au Seigneur à chaque étape du processus.

Bénédictions !

À lire également

Leader chrétienne : es-tu crédible ?

Leader chrétienne : es-tu crédible ?

Un leader chrétien est un serviteur, qui possède la crédibilité et les compétences pour influencer des personnes dans un contexte précis, afin qu’elles suivent la direction que Dieu donne.  __ Aubrey Malphurs Réussir à influencer les autres dans le bon sens n'est pas...

Que dit Dieu en automne ?

Que dit Dieu en automne ?

Dieu nous parle abondamment à travers la nature et tout particulièrement en automne, pour peu qu'on prenne le temps d'observer et d'écouter. L'automne est en effet une saison très riche en enseignements divins. Il est synonyme : de changement, à l'image des feuilles...

Et s’il fallait jeter l’éponge ?

Et s’il fallait jeter l’éponge ?

Dieu peut tout faire et il n’est aucune situation qui soit hors de son Contrôle. Mais Dieu fonctionne dans une logique humano-divine qui fait qu’Il nous demande souvent d’être des participantes actives aux changements qu’on désire. Il nous donne le vouloir et le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *