Leader chrétienne: es-tu compétente ?

Un leader chrétien est un serviteur, qui possède la crédibilité et les compétences pour influencer des personnes dans un contexte précis, afin qu’elles suivent la direction que Dieu donne. – Aubrey Malphurs

J’observe avec une certaine fascination la prolifération des coachs spirituels sur Facebook. Il semblerait y en avoir un ou une nouvelle à chacune de mes connexions !
Si comme dans tout, il y a du bon et du moins bon, une constante demeure sur laquelle on s’accorde tous : aussi spirituelle sois-tu, tu ne pourras pas faire l’impasse sur les compétences pour mener à bien l’oeuvre que le Seigneur te confie !

D’après Aubrey Malphurs, la compétence se décline en savoirs (connaissances), en savoir-faire (pratiques) et en savoir-être (comportements relationnels), ainsi qu’en des aptitudes physiques. Elle est acquise, mise en œuvre ou non sur le poste pour remplir les tâches qui sont attendues. Elle se distingue en cela du potentiel qui serait une “compétence en devenir”.

En d’autres termes, bien-aimée, la bouteille d’huile de Jérusalem que ton pasteur déversera sur ta tête ne suffira donc pas à t’équiper pour le ministère, quel qu’il soit. Rappelle-toi que Dieu a voulu que notre relation avec Lui se bâtisse et fonctionne en partenariat. Il t’équipera de la base, mais tu auras la responsabilité de l’enrichir en gardant un coeur enseignable et en travaillant sur différents aspects de ta personne qui démontreront ton sincère désir d’être un instrument utile aux Mains du Seigneur et ce, quelque soit ton appel. Et même si tu débutes le ministère sans les compétences, si tant est que tu es sincère dans ta démarche et que tu le fais pour Lui, attends-toi à ce que Dieu t’équipe par tous les moyens qu’Il jugera nécessaire pour que Sa gloire ne soit pas ternie!

Ainsi donc, de quoi se compose les compétences ?

1. Des dons spirituels et naturels

C’est notre équipement de base et nous l’avons toutes reçu. Si vous êtes une créature de Dieu, vous avez des dons naturels comme par exemple un don pour la musique, l’écriture, la couture, le jardinage, la peinture…etc. Si vous êtes une enfant de Dieu, vous avez reçu le don du Saint-Esprit lors de votre nouvelle naissance et vous avez été équipée de dons spirituels. C’est un fait. Si vous en doutez parce que vous trouvez “humble” de vous dévaloriser, c’est donc que vous doutez de votre propre Salut ! Vous pouvez ne pas encore avoir découvert vos dons spirituels, mais une chose est certaine, c’est que née de nouveau, vous en avez au moins un!
Les dons spirituels sont listés dans 1 Corinthiens 14.

1 Pierre 4.10
Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu. Si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu; si quelqu’un remplit un ministère, qu’il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen!”

2. Des savoirs ou connaissances

Si vous êtes arrivée au Seigneur pour vivre dans une salle d’attente jusqu’à ce que le train du ciel passe, oubliez l’idée d’être une leader ! À l’école de Dieu, il n’y a ni vacances, ni année sabbatique, ni arrêt maladie, ni retraite ! On doit aimer apprendre et chercher à apprendre. Mais pas pour le plaisir d’emmagasiner des connaissances et devenir des obèses spirituelles, mais pour l’objectif de les mettre en pratique. Ne vous asseyez donc jamais sur vous acquis, gardez votre coeur “enseignable” et votre oreille spirituelle alerte pour toutes les occasions d’apprentissage que Dieu fera se présenter à vous.

3. Des savoirs-faire et expériences

C’est la dimension la plus souple. Vous acquérez ce qu’il faut sur le terrain. La seule chose que cela exigera de vous, c’est une grande capacité au pas de foi, pour oser donner vie aux projets que Dieu vous met à coeur, même si au départ vous n’avez absolument aucune idée du comment vous y parviendrez. La prière sera votre alliée et Dieu pourvoira en idées et en moyens, du moment où vous refusez de vous laisser limiter. Pour autant, pas de folie des grandeurs ! Vous faites pour Dieu et selon Dieu, pas pour épater la galerie.

4. Des savoirs-être ou caractère/comportements

C’est ce qui sera le plus décisif dans votre aptitude au leadership, et c’est ce que Dieu travaillera le plus en vous à travers le service que vous rendrez.

Pour cette raison, Il permettra toutes sortes de défis autour de vous, qu’ils soient relationnels, spirituels ou émotionnels pour vous façonner et pour vous équiper. Vous apprendrez l’humilité, le don de soi, la maîtrise de soi face à l’injustice, aux fausses accusations et aux trahisons par exemple, la gestion des conflits et plein d’autres aspects qu’Il jugera utile de vous faire apprendre pour la tâche à laquelle Il vous appelle. Vous serez attaquée de toutes parts, ferez face à une incessante opposition : c’est l’incontournable épreuve du feu qui révélera si oui ou non vous avez le profil de l’emploi.

Servir le Seigneur avec tout ce dont Il nous équipe est un privilège. Enrichir cet équipement par l’humilité d’un coeur qui ne s’assoit jamais sur ses acquis est une responsabilité. Dieu bénira et multipliera toujours les efforts que nous ferons de notre côté dans la poursuite de l’excellence qu’Il est en droit d’attendre de nous. Acquérons les compétences et faisons-le pour sa seule gloire.

Bénédictions !

À lire également

6 conseils pour recevoir avec simplicité et efficacité

6 conseils pour recevoir avec simplicité et efficacité

L'art de recevoir n'est ni une question de matériel et circonstances, encore moins une question de caractère. Que vous soyez introvertie ou extravertie, que vous viviez en appartement ou dans une grande maison, que vous sachiez cuisiner ou non, l'art de recevoir est...

Au coeur de ton histoire

Au coeur de ton histoire

En étudiant le livre de l'Ecclésiaste ces dernières semaines, j'ai à nouveau été vivement interpellée par la réalité que nos vies sont des histoires avec un début, un milieu et une fin. Comme dans les livres, elles sont peuplées d'aventures, de crises, de tragédies et...


Pourquoi et comment je fais le carême


Pourquoi et comment je fais le carême

Il y aura deux types de lecteurs pour cet article : ceux qui liront dès le titre avec la conviction d’avoir trouvé une de ces chrétiennes  « catholisée » qui n’a rien compris à l’Évangile de Jésus-Christ. Ils penseront trouver dans cet article de quoi me jeter la...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *