Ministère Elles à Table

Vous aimez recevoir, découvrir de nouvelles personnes et vous voulez mettre au service de Dieu votre don d’écoute et de compassion? Osez un programme original qui apportera une nouvelle dynamique dans votre église ! Essayez “Elles à Table” et regardez Dieu restaurer des vies sous votre toit !

Ce ministère repose sur le fondement de Actes 2:46 :

Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur…

Il s’agit de remettre au goût du jour la valeur de l’hospitalité au coeur de l’église. Il s’agit d’offrir aux femmes un moyen de se reconnecter les unes aux autres et de partager librement sur la réalité de leur parcours de vie chrétienne autour d’un repas simple et dans une ambiance authentique et conviviale.

LA RÉALITÉ

Le quotidien chargé des femmes leur laisse peu de temps pour développer des relations, alors même que leur coeur y aspire plus que jamais. Et même dans les églises, elles sont de plus en plus nombreuses à se languir de connexions saines et vraies, et à rêver d’une communauté de soeurs désireuses d’ouvrir leur coeur et l’intimité de leur saison de vie.

Elles à table, c’est donc la générosité d’une âme qui ouvre son foyer, l’hospitalité d’un coeur qui invite à partager. C’est la simplicité d’un repas, des histoires de vraie vie, des conversations authentiques et fondées sur Jésus, des rires, peut-être quelques larmes, du temps passé ensemble, en vérité et sans jugement. Et à la fin, des coeurs heureux, rassasiés et infiniment reconnaissants.

QUI EST CONCERNÉ ?

Elles à table, c’est pour celles qui sont en quête d’authenticité et d’ouverture et qui croient en l’hospitalité comme un moyen d’offrir un coin de leur monde à des âmes fragilisées, à des cœurs brisés et à des corps épuisés en quête d’écoute et de partage. C’est une opportunité pour celles qui veulent aller au delà des politesses du dimanche à l’église et faire de leur lieu de vie une église aux portes ouvertes. C’est pour celles qui en ont marre de la superficialité des relations que nous expérimentons dans notre siècle et qui désirent vivre l’église comme Jésus l’incarnait et comme les premiers chrétiens la vivaient, en misant sur ce qui en faisait la force (Actes 2:46).

DANS LES FAITS

Sur le fondement de Actes 2:46 : 2 heures  – 4 questions – 6 femmes , autour d’un repas simple.

Vous ne pourrez certainement pas faire le tour de toutes les questions existentielles en 2 petites heures, mais ce sera une amorce, un brise-glace qui permettra de développer des relations plus profondes par la suite. Il s’agit d’une initiative de femmes qui s’accueillent, s’édifient et s’encouragent, font de leurs différences une force et réalisent qu’elles ont en commun le plus important: leur foi en Dieu.

CE QUE ELLES À TABLE N’EST PAS

  • Elles à table, ce n’est pas un concours de la meilleure hôtesse de l’année. L’idée c’est aussi de mettre un terme à ce qui nous divise régulièrement nous les femmes : la comparaison, le jugement, la critique, la médisance, les complexes… et de revenir à la simplicité et à la générosité du coeur de Christ.
  • Elles à table, ce n’est pas un groupe-vie. Il ne s’agit pas de revenir sur le sermon du dimanche matin qui reste toujours assez générique, mais bien d’aborder des sujets qui touchent à la réalité des femmes et qui permettent des échanges en vécu et en vérité, dans le respect de la saison de vie de chacune.

LE COMMENT

  • Priez pour que le Saint-Esprit vous mette à coeur des femmes que vous devez inviter (des femmes de votre église, de votre travail, de votre quartier, les mamans de l’école de vos enfants, etc).
  • Développez une série de 4 questions autour d’un verset ou d’un thème biblique.
  • Choisissez une recette simple pour organiser vos tables en Marie plutôt qu’en Marthe (Luc 10), c’est à dire avec simplicité pour vous permettre de vous rendre disponible pour la meilleure part : l’écoute et le partage.
  • Distribuez vos invitations : maximum 6 femmes, y compris vous !
  • Recevez en toute simplicité et croyez en l’action du Saint-Esprit dans le coeur de chacune à mesure que vous échangez autour des questions.

Je veux vous encourager à rejoindre cette vision du coeur de Christ en invitant des soeurs de vos communautés et églises locales à “rompre le pain” chez vous. Incarnons Jésus en ouvrant nos portes et nos coeurs à des femmes qui en ont besoin autour de nous. Devenons intentionnelles en prenant soin d’elles. Exerçons notre don de l’amitié tout en partageant l’espérance de l’Évangile avec celles qui rêvent de découvrir à quoi ressemble l’amour véritable, à celles qui ont besoin de voir l’amour de Dieu en action. Soyons une famille pour celles qui n’en n’ont pas et offrons la même mesure d’amour que celle que nous recevons chaque jour du Seigneur.

Quand vous ouvrez votre maison et invitez des femmes à votre table, vous êtes littéralement une réponse de Dieu pour beaucoup d’entre elles.

En Lui.

 

 

À lire également

Nos meilleures résolutions

Nos meilleures résolutions

Nous-voici aux portes d’une nouvelle année. Il y a deux façons de l’aborder : soit en la considérant comme une simple continuité de ce qui était déjà en cours – après tout, on change juste de nombre, alors il n’y a pas de raison d’en faire tout un plat; soit en la...

Mamans, menez le combat!

Mamans, menez le combat!

S'il m'a fallu plusieurs années pour réussir à réellement embrasser mon appel de mère de famille, lorsque je regarde à ce qui se déroule sous nos yeux aujourd'hui, je rends grâce d'avoir pu le faire et de mieux réaliser désormais les enjeux et le rôle que j'ai à jouer...

Le second appel (la transition spirituelle)

Le second appel (la transition spirituelle)

C'est perturbant... devoir recommencer. C'est ce qui m'est arrivé. J'étais parvenue à la croisée des chemins de ma vie et j'étais passée à l'étape de la post-guérison. Le vide intérieur que je ressentais était à l'image des blessures qui le comblaient jadis encore. Le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *