Au coeur de ton histoire

En étudiant le livre de l’Ecclésiaste ces dernières semaines, j’ai à nouveau été vivement interpellée par la réalité que nos vies sont des histoires avec un début, un milieu et une fin. Comme dans les livres, elles sont peuplées d’aventures, de crises, de tragédies et de routines qui en font toute la richesse. Mais parfois, au milieu du chaos ou des désillusions, lorsque la vie ne ressemble à rien de ce que nous avions espéré, il devient difficile d’apprécier certains chapitres. Que notre saison soit de désert, de croissance, de récolte ou d’émondage, nous vivons toutes ces phases de questionnements quant au sens de notre existence, des activités ou même des personnes auxquelles on se donne corps et âme. Face au doute ou même au découragement, il est important de se rappeler ces trois bénédictions qui demeurent pour nous au coeur de n’importe quelle saison.

Bénédiction #1 : Tu connais la fin de ton histoire

Grâce à Jésus nous avons l’assurance que notre histoire connaîtra une fin heureuse. Que cette vérité t’aide à persévérer dans ta saison et qu’elle renouvelle ton espérance au milieu des épreuves auxquelles tu es confrontée présentement.

Bénédiction #2 : Tu n’es pas ta saison

Dieu ne te résume pas à la somme de tes erreurs, défis, échecs, manquements, ni même à la somme de tes réussites ! Tirer une conclusion sur ta personne alors que ce que tu vis n’est qu’un chapitre de ton histoire et non la fin du livre serait te priver de la grâce de Dieu et de son désir de te restaurer et de te renouveler.  Rappelle-toi que les plus fortes ne sont pas celles qui ne tombent jamais, mais celles qui se relèvent après leur chute en s’appuyant sur la grâce et la puissance de Dieu.

Bénédiction #3 : Dieu est avec toi au coeur de ta saison

Emmanuel est avec nous en toutes saisons. Il sait ce que tu vis, il accueille tes tourments, il les comprend mieux que personne et il veut t’aider dans tes quêtes, questionnements et combats. Tu es profondément aimée d’un Dieu qui s’intéresse réellement à toi, même si les autres semblent t’avoir oubliée ! N’oublie jamais cette vérité.

Bénédiction #4 : Tu peux donner un sens à ta saison

Cette saison n’est pas la fin de ton histoire, même si tu en as l’impression. Dieu la permet dans ta vie, parce qu’il veut en produire un fruit éternel pour ta croissance et pour sa gloire. Aie confiance en Lui et cherche de tout ton coeur ce que veut t’enseigner cette saison pour toi même, mais aussi comment tu pourras t’en servir pour semer dans la vie des autres.

Toute saison comporte son lot de joies et de défis. Perfectionnons-nous dans l’art d’en sortir victorieuses et plus sages que nous ne l’étions la veille, en nous appuyant sur la sagesse de Dieu et sur son Esprit saint.

Avec Dieu, le meilleur est à venir. Tu peux y croire !

 

 

À lire également


Pourquoi et comment je fais le carême


Pourquoi et comment je fais le carême

Il y aura deux types de lecteurs pour cet article : ceux qui liront dès le titre avec la conviction d’avoir trouvé une de ces chrétiennes  « catholisée » qui n’a rien compris à l’Évangile de Jésus-Christ. Ils penseront trouver dans cet article de quoi me jeter la...

9 étapes pour lancer votre ministère

9 étapes pour lancer votre ministère

Prenez note que les conseils de cet article s'appliquent principalement pour les ministères de groupes et non pour les ministères individuels. Ils se basent sur mon approche personnelle lorsque j'ai démarré le ministère des femmes de mon église locale. Ça y est ! Vous...

Le “nouveau” ministère des femmes

Le “nouveau” ministère des femmes

Avec la prolifération des mégachurches qui proposent des cultes qui ressemblent de plus en plus à des méga shows télévisés, la pression est de plus en plus forte pour les églises de plus petite taille qui n'ont pas les moyens d'investir dans la technologie ou dans les...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *