Était-ce vraiment la Pentecôte ?

Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.  – Actes 1:8

Il y a quelques jours, en parcourant Instagram, je suis tombée sur le post d’une sœur qui partageait une vidéo d’un récent événement chrétien auquel elle avait participé. Un commentaire accompagnait la vidéo : “Ça c’est la Pentecôte !”.

Les images révélaient une ambiance électrique, un public nombreux et en transe, une musique enflammée et un prédicateur tout aussi “en feu”. Un spectacle impressionnant à première vue, mais une question s’est imposée à moi en regardant ces images :  Est-ce vraiment ça, la Pentecôte ? Entendons-nous bien : j’aime cette soeur et son ministère m’a bénie plus d’une fois. Mais je sais aussi qu’elle est diplômée en études bibliques et qu’elle sait donc exactement comment la Bible décrit la Pentecôte. Alors qu’entendait-elle exactement par cette affirmation? La Pentecôte biblique a-t-elle une nouvelle définition en 2024?

D’après ma Bible, la Pentecôte est ce moment puissant où le Saint-Esprit est descendu sur les disciples pour leur donner la force de prêcher l’Évangile avec audace et de témoigner de Jésus-Christ. Actes 2:1-4 décrit cette scène incroyable :

Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

C’était un événement qui allait donc bien au-delà d’une simple expérience émotionnelle. C’était la naissance de l’Église, équipée par le Saint-Esprit pour accomplir la mission que Jésus lui avait confiée. Le véritable signe de la Pentecôte n’était pas seulement le phénomène spectaculaire des langues de feu ou des langues étrangères, mais la transformation radicale et l’audace des croyants pour proclamer l’Évangile. Pierre, qui avait récemment renié Jésus, se leva et prêcha avec une telle puissance que trois mille personnes furent ajoutées à l’Église ce jour-là.

Comparons cela à certaines célébrations modernes dans nos églises. Aujourd’hui, beaucoup associent la Pentecôte à des manifestations spectaculaires : des concerts de louange où les émotions sont à leur comble, des moments de transe collective. Bien sûr, la louange et l’adoration sont des éléments merveilleux et essentiels de notre foi. Mais nous devons nous demander : est-ce que cette effusion d’émotions reflète vraiment ce que la Pentecôte signifiait pour les premiers disciples ?

La puissance de la Pentecôte, telle que décrite dans Actes, était transformative et dirigée vers la mission. Le Saint-Esprit ne venait pas seulement pour donner des sensations fortes, mais pour équiper les croyants afin qu’ils soient des témoins efficaces de Jésus-Christ. Cette puissance devait les pousser à sortir, à prêcher, à guérir, à servir et à établir des communautés de foi.

En se basant donc sur ce qu’en dit clairement la Bible, que signifierait une véritable Pentecôte en 2024 ?

Imaginons une Église où chaque croyant, rempli du Saint-Esprit, serait tellement transformé qu’il ou elle ne pourrait pas s’empêcher de partager l’amour de Christ. Une Église où la puissance du Saint-Esprit se manifeste non seulement par des moments de louange exaltée, mais aussi par des vies changées, des cœurs guéris, des relations restaurées et des communautés impactées par l’amour de Dieu. Une véritable Pentecôte aujourd’hui serait marquée par une nouvelle passion pour l’Évangile, par un amour ardent pour les autres et par une détermination à servir les nécessiteux. Ce serait une Église qui sort de ses bâtisses luxueuses pour toucher les cœurs, pour aller vers les marginaux, pour être la lumière du monde et le sel de la terre. Nous verrions des actes de générosité radicale, des efforts de justice sociale, des engagements envers les pauvres et les opprimés. Nous serions des témoins vivants de la résurrection de Jésus, pas seulement par nos paroles, mais  aussi et surtout par nos actions.

Mais ce ne sont pas tout à fait les fruits de la Pentecôte que nous voyons dans notre Église occidentale d’aujourd’hui, n’est-ce pas? Ce que nous voyons, c’est une Église chrétienne de plus en plus gangrenée par les valeurs du monde. Nous voyons l’orgueil spirituel des “vieux” chrétiens qui méprisent les jeunes convertis, nous voyons des leaders narcissiques qui se livrent à des guerres de pouvoir comme des rois et roitelets; nous voyons l’hypocrisie et l’individualisme à outrance, la quête des bénédictions matérielles et temporelles, mais aussi une grande solitude des membres en souffrance. Trop souvent, ces attitudes ternissent le témoignage de l’Église et éloignent les gens de la véritable essence de la foi chrétienne. Une véritable Pentecôte nous appelle à la repentance et à la transformation. Nous devons laisser le Saint-Esprit travailler en nous pour déraciner ces mauvaises herbes et faire place aux fruits de l’Esprit.

Une Église remplie du Saint-Esprit serait humble, servant, authentique et communautaire. Elle ne chercherait pas à briller par des exploits humains, mais à glorifier Dieu par des vies transformées. Les leaders seraient des serviteurs, suivant l’exemple de Jésus qui a lavé les pieds de ses disciples. L’hypocrisie céderait la place à l’authenticité, et l’individualisme à la solidarité et à l’entraide.

Lorsque nous nous réunissons pour célébrer la Pentecôte, au delà de la musique et des états de transe, demandons plutôt à Dieu de renouveler notre passion pour Son œuvre. Prions pour une effusion du Saint-Esprit qui nous pousse à sortir de notre zone de confort et à partager l’Évangile avec audace. Cherchons des opportunités pour servir, pour aimer et pour apporter la paix de Christ dans un monde brisé. Une véritable Pentecôte se voit dans les fruits de l’Esprit en action et dans des leaders et organisateurs qui ont le courage de rappeler aux chrétiens que leur responsabilité et leur mission doit aller au-delà de leur participation à leurs événements.

Enfin, n’oublions jamais que la Pentecôte est aussi une promesse pour chacun de nous. Le Saint-Esprit n’est pas réservé à une élite spirituelle ou à des moments exceptionnels. Il est notre compagnon quotidien, notre guide, notre consolateur et notre source de puissance. Chaque jour, nous pouvons vivre une petite Pentecôte en demandant à Dieu de nous remplir à nouveau de Son Esprit pour que nous soyons Ses témoins là où Il nous a placées.

Que la Pentecôte 2024 — et toutes celles qui suivront — soit donc une saison de renouveau spirituel pour nous toutes. Que nous soyons des femmes remplies de la puissance du Saint-Esprit, prêtes à porter du fruit pour la gloire de Dieu et à être Ses témoins fidèles dans notre monde d’aujourd’hui, en commençant par l’Église.

En Lui.

 

À lire également

La vraie liberté

La vraie liberté

Jean 8:31-36 31 Alors il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: «Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.» 33 Ils lui répondirent: «Nous sommes la descendance d’Abraham et nous...

Le second appel (la transition spirituelle)

Le second appel (la transition spirituelle)

C'est perturbant... devoir recommencer. C'est ce qui m'est arrivé. J'étais parvenue à la croisée des chemins de ma vie et j'étais passée à l'étape de la post-guérison. Le vide intérieur que je ressentais était à l'image des blessures qui le comblaient jadis encore. Le...

Ma philosophie culinaire pour un budget équilibré

Ma philosophie culinaire pour un budget équilibré

Nous sommes une famille de 6 avec un seul salaire. Les dépenses mensuelles sont nombreuses, les imprévus aussi. Avec le temps, j'ai appris à faire des choix de consommation qui me permettent d'honorer notre budget alimentaire sans rogner sur la qualité. J'ai aussi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *