Le fruit véritable

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.  – Jean 15:5

La définition très biaisée du “succès” dans nos sociétés et dans nos églises nous pousse trop souvent à mesurer notre valeur et notre succès au moyen de nos accomplissements visibles et tangibles. Que ce soit dans nos ministères, dans nos carrières ou même dans la manière dont nous gérons nos foyers, nous tombons facilement dans le piège de penser que ce sont les résultats extérieurs qui comptent le plus. Jean 15:5 nous rappelle cependant une vérité essentielle : ce n’est pas nous, mais Christ en nous, qui produit le véritable fruit.

Lorsque Jésus dit « Je suis le cep, vous êtes les sarments », Il nous place dans une perspective où notre rôle est avant tout de demeurer en Lui. Demeurer en Christ, c’est rester connectée à Lui, s’abreuver de Sa Parole, vivre dans Sa présence quotidienne. Cette intimité avec le Seigneur est la source de tout fruit véritable. Ce fruit n’est pas nécessairement visible à l’œil nu. Il ne se mesure pas en termes de réalisations spectaculaires ou de reconnaissance humaine. Au contraire, il se manifeste souvent dans des moments ordinaires, dans des actes ordinaires de fidélité, de bonté, de patience et de service humble.

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. — Galates 5:22-23

Dieu valorise le fruit de l’Esprit. Les qualités mentionnées ci-dessus ne sont pas produites par nos propres efforts, mais par l’action du Saint-Esprit en nous, tandis que nous demeurons en Christ. Parfois, nous pouvons nous sentir frustrées de ne pas voir des résultats immédiats de nos efforts. Pourtant, ces fruits sont comme des graines qui poussent silencieusement dans le jardin de notre cœur. Ces graines enfouies sous terre sont invisibles au début, mais avec le temps, elles germent et portent un fruit abondant.

Mais que signifie réellement demeurer en Christ ?

Imaginez une vigne : les sarments doivent rester attachés au cep pour recevoir la sève vitale qui leur permet de porter du fruit. Nous devons de même rester attachées à Jésus, dépendre de Lui pour notre force, notre sagesse, notre foi et notre amour. Lorsque nous y parvenons, Il promet que nous porterons « beaucoup de fruit ». Cela signifie que notre vie sera remplie de Ses qualités, de Son caractère et de Ses œuvres.

Le succès selon Dieu, contrairement à ce que notre société pourrait nous faire croire, n’est donc pas lié à la quantité de nos réalisations visibles, mais à la qualité de notre relation avec Christ. Une femme qui demeure en Christ, qui se nourrit de Sa Parole et qui se laisse guider par Son Esprit, est une femme qui réussit aux yeux de Dieu. Que nous soyons engagées dans un ministère public, que nous travaillions à temps plein, ou que nous prenions soin de notre famille à la maison, ce qui compte, c’est notre fidélité à demeurer en Christ et à refléter Son amour dans tout ce que nous faisons.

C’est pourquoi, une mère qui passe ses journées à s’occuper de ses enfants, à gérer les tâches ménagères et à soutenir son mari sera sans doute méprisée par le monde, mais aux yeux de Dieu, ses efforts seront tout sauf insignifiants et invisibles. Dieu voit chaque acte de service de cette femme, chaque moment de patience et de tendresse, et Il les considère comme des fruits précieux. Il en est de même pour celle qui travaille dans un emploi exigeant, ou pour celle qui est engagée dans un ministère public. Ce qui compte, ce n’est pas la visibilité ou la reconnaissance, mais le cœur avec lequel la femme accomplit son travail et sa dépendance à Christ pour chaque tâche, car de toutes les façons, sans Lui, nous ne pouvons rien faire. Nous pouvons en effet nous épuiser à essayer de tout faire par nous-mêmes, mais c’est seulement en demeurant en Christ et en laissant Son Esprit agir en nous que nous porterons du fruit durable. Cette réalité nous invite à une vie de prière, de confiance et de soumission totale à Dieu.

Le véritable succès selon Dieu, c’est donc lorsque nous faisons toutes choses « comme pour le Seigneur et non pour des hommes » (Colossiens 3:23-24). Cela signifie que nous devons accomplir nos tâches quotidiennes avec diligence et joie, en sachant que notre récompense vient du Seigneur et non des hommes. Cette perspective change tout. Elle nous libère de la pression de devoir prouver notre valeur par des réalisations extérieures et nous permet de nous concentrer sur ce qui est vraiment important : notre relation avec Dieu et la manière dont nous reflétons Son amour autour de nous.

Peut-être que tu traverses une saison où tu te sens découragée, où tu penses que tes efforts sont vains, que tu n’es pas assez ou que tu n’accomplis rien de significatif ? Ne perds pas courage ! Souviens-toi que Dieu voit ton cœur, Il voit tes luttes et tes efforts et Il valorise chaque petit acte de foi et de service. Continue de demeurer en Lui, de t’attacher à Sa Parole et de vivre chaque jour en dépendant de Sa force.

Tu es précieuse aux yeux de Dieu, pas pour ce que tu fais, mais pour qui tu es en Lui. Laisses-toi aimer et guider par Lui.  Que le Seigneur te remplisse de Sa paix et de Sa joie, et qu’Il te montre chaque jour les petites et grandes manières dont tu portes du fruit pour Sa gloire.

En Lui.

 

À lire également

Que me “vend” Dieu au 21ème siècle?

Que me “vend” Dieu au 21ème siècle?

J'ai souvent entendu dire que celles qui se réfugient dans la religion sont des êtres faibles et lâches qui ont besoin d'une béquille dans la vie. Nous serions des personnes victimes d'un lavage de cerveau et incapables de prendre nos vies en main et de faire les...

5 vérités sur la prière

5 vérités sur la prière

De nombreuses chrétiennes avancent dans la vie en ayant une idée biaisée de ce qu'est réellement la prière. Pour certaines, ce sera parce qu'elles n'ont pas reçu le bon enseignement sur le sujet après leur conversion, mais pour la plupart, c'est à cause d'un effet...

Heureuse la femme

Heureuse la femme

Psaume 1 :1-3 (S21) 1 [Heureuse la femme] qui ne suit pas le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs et ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, 2 mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et la médite jour et nuit! 3 [Elle]...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *