Être

Mot-phare et résolutions gagnantes

Mon histoire avec les mots-phares a commencé il y a plusieurs années, alors que ma famille et moi prenions un nouveau départ dans notre vie, notamment en tant qu’enfants de Dieu.

Nous marchions depuis plusieurs mois dans cette nouveauté de vie lorsque je fus surprise de réaliser que jours après jours, un seul et même mot me revenait sans cesse à l’esprit: SIMPLIFIER. Dans mes temps de prières, mes lectures, mes conversations téléphoniques, les panneaux publicitaires… tout, absolument tout me ramenait à ce mot. Quand je m’asseyais pour élaborer le menu de la semaine en fonction de notre budget: simplifier. Quand je faisais le ménage dans l’appartement : simplifier. Et même quand je me posais pour commencer une étude biblique: simplifier. J’étais toute excitée face à ce défi. C’est effectivement une aspiration que je caressais doucement dans mon coeur depuis plusieurs mois. Quand je priais au sujet des défis de vie que nous traversions, le besoin de simplifier dans tous les domaines restait très présent, mais je n’avais aucune idée sur la façon de m’y prendre. Alors, j’ai choisi d’adopter ce mot pour cette année-là et d’observer attentivement comment Dieu allait m’enseigner sur le sujet toute l’année durant.
Et Il l’a fait, dans tous les domaines y compris ceux où je n’avais mesuré ni l’encombrement ni l’impact de cet encombrement dans ma vie et dans ma relation avec Lui. Je détaillerai dans de prochains articles les précieux enseignements que j’ai pu tirer de certains de mes mots-phares depuis le temps, mais en ce début 2019, je voulais particulièrement vous encourager à en choisir un, si ce n’est déjà fait, et de mettre Dieu à l’épreuve. Et à partir de ce mot, définissez des résolutions gagnantes qui vous permettront une avancée concrète dans votre cheminement de vie chrétienne.

Comment s’y prendre pour le mot-phare?

  1. Écoutez votre vie

Si vous prenez le temps d’examiner votre année 2018, vous verrez qu’Il y a certainement un thème récurrent qui a constamment refait surface dans votre quotidien, une aspiration particulière ou un besoin particulier qui s’est fait très présent dans votre coeur (paix, silence, foi, grâce, amour, force, stabilité, patience, identité, présence, restauration, relation, courage,  solitude, audace, etc etc). Cette aspiration profonde qui s’est répétée sans cesse, c’est très probablement le Saint-Esprit qui vous l’inspire, alors considérez-la! Notez le mot ainsi que quelques versets clés qui s’y rapportent et que vous pourrez méditer et mémoriser tout au long de l’année.

      2. Remettez à Dieu dans la prière

Que vous ayez ou non déjà un mot à l’esprit, prenez le temps de prier pour demander à Dieu de confirmer ce mot ou de vous en inspirer un, si vous n’en n’avez pas. Dans les jours qui suivent, soyez très attentive aux signes qu’Il vous enverra. Vous pouvez aussi tout simplement choisir votre propre mot, relatif à un aspect de votre vie que vous désirez travailler particulièrement avec Dieu en 2019. Si c’est l’option que vous retenez, remettez ce mot à Dieu dans la prière et demandez-Lui de vous enseigner tout au long de l’année sur le sujet.

Mise en garde

Je me dois de vous mettre en garde. Si cette histoire de mot-phare semble être devenue une mode, n’allez pour autant pas croire qu’il s’agit de quelque chose de superficiel! Je ne sais pas comment ça se passe concrètement pour ceux qui l’ont adopté, car je n’ai pas lu beaucoup de témoignages à ce sujet. Mais en ce qui me concerne, Dieu a TOUJOURS pris très au sérieux le mot qu’Il m’inspirait. Avec une troublante régularité et pour chaque mot, j’ai eu à traverser des épreuves qui m’ont permis de vivre intensément la signification biblique du mot en question. À. Chaque. Fois!

Je peux donc vous dire par expérience que si c’est une démarche que vous désirez entreprendre sérieusement, sachez que vous serez mise à l’épreuve. Par exemple, si votre mot c’est “Courage”, vous vous retrouverez régulièrement  dans des situations qui vous demanderont précisément de faire preuve de courage et de foi. J’en connais qui se refusent désormais à prier pour la patience, par exemple, car elles savent ce que ça implique. Idem pour des mots comme “brisement”, “persévérance” ou “amour”. Vous aurez inévitablement des tests à passer. Ce n’est pas évident, mais c’est le seul moyen d’apprendre et d’avancer.
Romains 8:28 sera un verset clé à mémoriser pour vous aider à tenir le cap:

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Ainsi, l’action même de choisir un mot-phare sera un acte de courage, exprimera votre sincère désir de croissance et la confiance que vous avez en Dieu. Et cette démarche de votre part touchera particulièrement son coeur.

Comment s’y prendre pour les résolutions/objectifs?

  1. Listez des objectifs précis et par domaine

Dieu nous appelle à poursuivre constamment un objectif de croissance et de maturité.
Voici ma méthode personnelle pour les définir:

  • J’utilise Luc 2:52: “Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.”
  • De ce verset, je dégage 4 domaines de croissance: mental (sagesse), physique (stature), spirituel (devant Dieu), relationnel (devant les Hommes).
  • Pour chaque domaine, je me pose la question “Que vais-je entreprendre pour grandir dans ce domaine cette année? “. Je définis une liste d’objectifs précis et réalistes (trois maximum par domaine), ainsi que les moyens que je compte mettre en oeuvre pour initier un changement concret, dans le délai choisi (trimestre ou saison).

Exemple
Domaine de croissance : spirituel
Objectif #1: ranimer ma passion pour l’étude de la Parole
Moyen #1: réaliser une étude “Femmes de la bible” chaque mois sur campusessenciel.com 🙂

       2. Limitez les objectifs dans le temps

J’ai pu observer une réalité : les résolutions sont une bonne chose, mais les faire à l’année c’est le meilleur moyen de ne pas les tenir. C’est pourquoi je vous suggère fortement d’en faire au trimestre ou par saison. Cela vous permettra notamment d’avoir des temps d’évaluation et d’ajustement réguliers, en fonction aussi des imprévus de la vie.

L’élément crucial

La Grâce est l’élément crucial qui doit absolument accompagner ma démarche d’objectifs, résolutions et mots-phares. Sans elle, tous ne seront que des lois et règles supplémentaires qui finiront par me peser. Je me rappelle que mon rôle est de me disposer et de faire ce qui est à ma portée. Le rôle de Dieu c’est de me transformer et de m’enseigner, ce qu’Il fait à Sa façon et en Son timing. Je Le laisse me précéder en toutes choses et je me dispose continuellement à laisser Christ vivre en moi et à travers moi selon Galates 2:20.

J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; […].

Mon mot-phare 2019

Pour ma part, Dieu m’a amenée à explorer l’ESSENTIEL (2017), puis l’ESSENCIEL (2018). Il aura fallu deux ans pour m’amener à la délivrance et à la restauration dont j’avais besoin. Je devais entre autres me défaire de faux raisonnements, guérir de  blessures du passé qui influençaient ma perspective du présent, quitter le voile idéaliste qui me gardait dans une dangereuse naïveté et réaliser l’impact réel qu’avait la Croix sur ma propre vie. Il y avait comme une continuité à la simplification à laquelle Il m’avait appelée dès le début de notre aventure avec les mots-phares, mais dans une dimension infiniment plus profonde…

En 2017, j’ai donc fait le ménage avec Lui et j’ai pu me recentrer sur l’Essentiel. Mais ce n’était pas fini. Le recentrage s’est poursuivi en 2018 qui a aussi été l’année du rétablissement dans bien des domaines. C’est l’année où Dieu m’a privée de toutes mes références et supports pour me faire réaliser l’importance et l’urgence de puiser mon ESSENCE dans le CIEL (Colossiens 3:2), en Lui et en choisissant toujours la bonne part, celle qui ne me sera point ôtée. Luc 10:42 est ainsi devenu le verset qui anime ma vie et qui me rappelle constamment ce que je dois poursuivre et à quoi je dois m’ancrer. C’est aussi devenu le verset moteur de mon ministère et ma prière est que nous soyons toujours plus nombreuses à faire de cet EssenCiel la quête constante de notre vie.

En 2019, Dieu m’appelle désormais à prendre POSITION sur les Vérités qu’Il m’a faites voir et explorer en 2018. J’ai hâte de découvrir tout ce qu’Il me réserve autour de ce mot cette année, hâte aussi de vivre la percée qui résulte d’un positionnement radical sur Sa Parole, sur mon identité en Lui, sur Sa Personne, sur mon appel et sur le “Tout est accompli” de la Croix. Par sa Grâce, rendez-vous en 2020 pour un bilan de position. 😉

Je vous souhaite un 2019 rempli de grâce et de révélations sur Jésus-Christ comme jamais encore vous n’en avez eues.
Je vous souhaite une collaboration sans pareille avec le Saint- Esprit et une expérience toujours plus profonde et intense de l’amour de notre Père.
Je vous souhaite de réussir à embrasser parfaitement qui vous êtes, avec vos qualités et vos défauts. Aimez-vous dans toute votre personnalité et laissez à Dieu la transformation ou la canalisation de votre caractère. Vous n’êtes peut-être pas là où vous auriez aimé être aujourd’hui, mais Dieu sait pourquoi Il prend le temps et les chemins qu’Il prend avec vous. Laissez-Lui la place et faites-Lui confiance. Entre-temps, glorifiez-Le en vous aimant telle que vous êtes et en osant embrasser son appel sur votre vie. Accordez-vous quotidiennement la même grâce qu’Il vous accorde et rappelez-vous que vous êtes parfaite en Jésus-Christ! Que vous le croyez réellement ou non, c’est une vérité et un fait immuables qui n’attendent plus que vous les saisissiez!

Bonne année!

Gina Oum

Gina est une enfant de Dieu, française et mariée depuis 18 ans à l'homme de sa vie. Ils ont 4 enfants. La famille vit au Québec et oeuvre à temps plein pour le Seigneur. Gina est responsable du ministère des femmes de son église locale. L'écriture est sa saine passion depuis toujours et elle rédige tous ses textes à son image : avec franchise et authenticité. Elle aime le café, le chocolat, le vin rouge et les pivoines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *