Idée ministère : animatrice de groupe vie

Vous aimez votre église, les messages vous édifient et vous challengent dans votre foi et vous avez pour passion d’encourager les autres à approfondir la Parole par eux-mêmes et à la mettre en pratique dans les différentes saisons de leur vie ? Devenez animatrice de groupe de croissance !

De quoi ai-je besoin ?

– De volonté
– D’amour pour le Seigneur et pour les autres
– De disponibilité et de rigueur
– D’un minimum d’organisation
– Du sens de l’hospitalité
– De messages à partir desquels organiser vos partages
– De votre bible (avec si possible des commentaires bibliques)

Comment s’y prendre ?

1 – Remettez à Dieu votre projet et ne doutez pas un seul instant qu’Il soit pour, sachant qu’Il nous appelle à approfondir Sa Parole.
2 – Si vous fréquentez une église, faites part de votre projet au leadership avant de vous lancer.
3 – Constituez un groupe de personnes (unisexe ou mixte), de 6 à 12 personnes maximum.
4 – Définissez un calendrier de vos rencontres, ainsi que le lieu, la fréquence et les modalités.
5 – Choisissez-vous un(e) partenaire co-animatrice (teur), en cas d’indisponibilité de votre part ou si le besoin se présente de multiplier le groupe.
6 – Définissez une approche type pour les partages qui vous permettra de les préparer plus facilement et plus rapidement.
7 – Sélectionnez les messages que vous voulez explorer : ce peut être la prédication du dimanche de votre pasteur ou tout autre enseignement pertinent que vous trouverez en audio ou en vidéo, autour d’un thème précis ou non.
8- Invitez les membres et lancez-vous ! Prévoyez boissons et grignotines (snacks) lors de vos rencontres, ça aide à la convivialité !

Quelles sont mes responsabilités ?

– Entretenir la vie dans le groupe entre les rencontres. Ce peut être en envoyant par diverses moyens technologiques des encouragements sous forme de versets aux différents membres de votre groupe, par exemple. Vous pouvez aussi encourager les autres membres à faire pareil.
– Se reposer sur Dieu par la prière régulière pour votre groupe, afin que Dieu encourage personnellement chaque membre à approfondir Sa Parole
– Être suffisamment transparente et encourageante pour inviter les membres du groupe à oser partager sans masques dans un cadre sécurisant.
– Travailler à maintenir la confidentialité des échanges
– Animer avec patience, amour, humilité et compassion
– Rester stable, fiable et constante : pas de rencontres au gré de votre humeur ou de vos hobbies !

Bon à savoir

Prévoyez une durée maximale de 2 heures pour vos temps de rencontre, dont au moins 10 minutes pour détendre l’atmosphère avant de rentrer dans le vif du sujet. Les coeurs seront mieux disposés au partage. Tenez compte du temps imparti au partage quand vous élaborez les questions, surtout si vous commencez par écouter un enseignement audio ou vidéo.

Vous pouvez télécharger ici une FICHE MODÈLE dont vous pourrez vous inspirer pour vos animations. Ce modèle est bâti à partir d’un passage biblique. Si vous utilisez la prédication de votre pasteur, élaborez des questions d’approfondissement à partir de cette dernière.

Bénédictions !

Vous animez un groupe de croissance? Partagez votre expérience dans les commentaires pour encourager les autres !

À lire également

Enfant, adulte ou les deux ?

Enfant, adulte ou les deux ?

Dieu nous appelle à être comme des petits enfants, mais pas à faire des enfantillages. 1 Corinthiens 13:11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu un homme, j'ai mis fin à ce...

Apprendre à s’aimer: mon parcours

Apprendre à s’aimer: mon parcours

Cet article a été à l'origine posté au printemps 2017. Je le remets en ligne avec quelques mises à jour. Un soir, il y a quatre ans, mon mari me relatait sa conversation avec le chauffeur de l'autobus qui conduisait alors nos enfants tous les matins à l'école. C'est...

Quand croire en Dieu fait trop mal…

Quand croire en Dieu fait trop mal…

Sa vie chrétienne était loin d'être un long fleuve tranquille. Une fois l'euphorie de la conversion passée, la surprise et la douleur provoquées par les nombreuses épreuves lui ont fait remettre en question son choix de suivre Jésus. Ce n'est pourtant pas comme...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *