Tu peux changer le monde

Que Christ habite dans vos cœurs par la foi… — Éphésiens 3:17

Lorsque tu t’arrêtes un instant et que tu te regardes véritablement, que vois-tu ?

Souvent, nous préférons ne pas trop nous attarder sur cette introspection, car nous avons la crainte de ce que nous pourrions découvrir. Pourtant, c’est seulement en regardant honnêtement dans le miroir de notre âme que nous pouvons commencer à comprendre ce qui doit être changé. La société tente de masquer ces vérités avec des solutions temporaires et superficielles. Les initiatives sociales, bien que nécessaires et louables, ne peuvent pourtant toucher le cœur de nos problèmes. Pourquoi ? Parce qu’il y a un défaut inhérent dans notre nature humaine. Nous avons tous une inclinaison naturelle à nous détourner de ce qui est bon et juste. C’est une conséquence de notre état de rébellion contre Dieu, une condition qui a existé depuis le début de l’humanité. Prendre conscience de ce fait est la première étape vers la transformation. Nous devons admettre que nous ne pouvons pas nous changer par nos propres forces. Nos tentatives humaines de réforme échouent souvent parce qu’elles ne parviennent pas à atteindre la racine du problème : notre besoin de réconciliation avec Dieu.

Éphésiens nous exhorte à laisser Christ habiter dans nos cœurs par la foi. Cette présence divine n’est pas symbolique, elle est concrète et elle engendre une transformation radicale de notre être intérieur. La foi en Christ n’est pas une adhésion passive à un ensemble de croyances, mais c’est une relation dynamique et vivante avec le Sauveur. C’est en Lui seul que nous pourrons trouver le pouvoir de changer, de renouveler notre esprit et notre cœur.

Le vrai changement commence donc toujours à un niveau personnel. Avant de pouvoir espérer transformer notre société, nous devons nous nous-mêmes vivre une transformation. Cette dernière est un processus quotidien et continuel de soumission et de renouvellement. En invitant Christ à habiter en nous, nous permettons à Sa lumière de révéler les coins sombres de notre âme, de guérir nos blessures et de renforcer nos faiblesses.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. — Éphésiens 2:8-9

Il est essentiel de comprendre que ce processus de transformation n’est pas le résultat de nos propres efforts, mais de la grâce de Dieu à l’œuvre en nous. La grâce est ce don immérité qui nous est offert, non pas parce que nous le méritons, mais parce que Dieu nous aime. Cette grâce transforme, renouvelle et restaure. Elle nous permet de dépasser nos limites humaines et de vivre selon la volonté de Dieu.

Ainsi, ce n’est que lorsque suffisamment d’individus sont transformés par la puissance de Dieu que la société commence à changer. Les transformations personnelles s’additionnent et créent un effet d’enchaînement capable de révolutionner des communautés entières. Le monde n’a pas seulement besoin de réformes sociales,  il a besoin de personnes transformées qui incarnent véritablement l’amour, la justice et la paix de Christ. C’est seulement alors que nous verrons un véritable changement durable.

Les personnes transformées trouvent également la paix intérieure dans leur relation personnelle avec Dieu. Cette paix, qui surpasse toute compréhension, est le fruit de se savoir réconcilié avec le Créateur. Cette paix libère des angoisses et des incertitudes qui caractérisent tant de vies modernes. En se connectant quotidiennement à la Source divine, ces personnes trouvent la force, la sagesse et la direction nécessaires pour naviguer dans ce monde troublé, et elles parviennent à y vivre avec le sain et saint détachement qui caractérise ceux qui ont réellement un impact pour Christ.

Regarder dans le miroir de notre âme peut être une expérience douloureuse, mais c’est un pas nécessaire vers la guérison et la transformation. Reconnaître notre besoin de Dieu, inviter Christ à habiter dans nos cœurs par la foi et permettre à Sa grâce de nous transformer, sont les clés d’un changement authentique. En nous changeant nous-mêmes, nous devenons des agents de changement dans notre société. Le vrai nous, celui qui est enraciné en Christ, est la réponse à une société malade. Car c’est en Lui que nous trouvons notre véritable identité, notre paix et notre force pour transformer le monde selon la mission qu’Il nous destine.

Tu peux changer le monde, en commençant par te changer, toi.

En Lui.

 

 

À lire également

L’effet pervers des témoignages (le contentement spirituel)

L’effet pervers des témoignages (le contentement spirituel)

Je m'émerveille toujours de la facilité avec laquelle nous avons accès à l'information de nos jours. Et nous les Chrétiens ne sommes pas en reste ! En un seul clic, nous avons accès à des milliers de ressources, et surtout aux témoignages. Nous vivons une ère d'orgie...

Femme d’influence

Femme d’influence

Beaucoup de femmes se lèvent tous les matins avec un sentiment d'inadéquation dans un domaine ou dans un autre de leur vie. Nos cœurs se languissent de vivre un plein épanouissement mais surtout, notre moral a besoin de savoir que nous ne faisons pas qu'exister, mais...

Nulle n’est à l’abri de la chute

Nulle n’est à l’abri de la chute

LIRE 1 Corinthiens 10:12 Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber. MÉDITER On croit souvent à tort que ce verset concerne surtout ceux qui semblent "arrivés" spirituellement, ces stars chrétiennes qui chutent par l'orgueil né de leur pouvoir...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *